❝ Lycée Easton;
Bienvenue à toi, Invité.

Viens donc vivre une vraie vie de Lycée, le Lycée Kittens est fait pour toi ! Avec ta capacité, tu pourras acquérir une transformation animale. Nous t'attendons !



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Arrivée des Élèves [Premier Poste Obligatoire !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

I'M THE QUEEN
Je te vois petit curieux ...
Fondatrice Roxy'

Messages : 48
Date d'inscription : 19/04/2010
Âge : 20
Localisation : « In my World ? »

Ce que je possède ...
Points de combat:
600/600  (600/600)
Relations & objectifs:
Argent:
500/5000  (500/5000)

MessageSujet: Arrivée des Élèves [Premier Poste Obligatoire !]   Jeu 27 Oct - 9:08


« We all live in a Yellow Submarine .. »



« Si les écoles cessaient d'être obligatoires, quels élèves resterait-il au professeur qui fonde tout son enseignement sur l'autorité qu'il exerce ? »

[ Ivan Illich ]



    Quelques mois de travail et me voilà à la tête d'un Lycée entier. La vie peut parfois prendre une tournure inattendue, une tournure à laquelle nous ne nous attendons pas forcément. Qui aurait cru que ma Tante décéderait cet été et que ce serait moi qui était marquée sur son testament pour la légation de ce Lycée ? Je me fichais des cours et des professeurs au plus haut point, j'étais à peine sortie de l'adolescence, quelqu'un peut-il croire sérieusement que je serais à la hauteur ? Heureusement, Solweig, ma meilleure amie, est là pour m'aider. Mais elle aussi est toute jeune, elle n'a que 20 ans. Les élèves pourraient nous confondre avec d'autres élèves et les professeurs croiront certainement à une farce. Pourtant, c'est comme ça. J'ai passé quelques mois à rebâtir un peu cet établissement ; il commençait à être vieux. J'ai fait ce qu'il fallait pour y introduire la Métamorphose Animale. Je m'étonne moi-même du nombre d'inscrit qu'il y a déjà, à croire que cette originalité plaît à beaucoup de personnes. Cela me fait peur ... N'auriez-vous pas peur à ma place ? Être directrice d'un Lycée à a peine 20 ans ? J'ai peur de ne pas être à la hauteur des attentes de ma Tante, mais il faut que je le fasse, ce Lycée a été celui de ma mère et je compte bien me faire pardonner en le gardant aussi bien qu'il pouvait-être à l'époque. J'ai aussi peur du respect que les élèves nous accorderons à moi et Solweig, ne se moqueront-ils pas de nous en voyant que les directrices de cet établissement ont presque leur âge ? Et les professeurs, arriveront-ils à nous parler comme à des directeurs normaux ou nous prendront-ils pour des bébés encore dans le ventre de notre mère ?

    « - C'est l'heure ... » Murmurai-je à voix basse après avoir regardé l'heure sur la pendule murale de la chambre de mon appartement.

    Je m'étais installée seule dans un petit appartement de la Pennsylvanie, je ne voulais pas habiter dans mon Lycée avant la rentrée, j'avais besoin de me détendre un peu. L'horloge indiquait très précisément 8 h 00. Je devais retrouver Solweig à 8 h 20 pour l'ouverture à 8 h 30. Je soupirai. Avais-je vraiment envie que ma vie devienne comme ça ? Enfin, je n'avais pas le choix de toutes façons. Je reposai silencieusement la tasse de thé qui était devant moi et la déposai dans mon sac. Je déposai les clés de l'appartement chez le propriétaire et m'enfuis à vive allure vers le Lycée. 8 h 10. Les rues étaient malheureusement bondées, je me dépêchai de passer habilement entre les personnes qui attendaient le métro. Moi, j'avais mon ticket de métro, j'étais prioritaire. Heureusement que j'avais pensé à m'y prendre à l'avance. Je montai à bord du tout premier métro en direction de la rue où se trouvait le Lycée Easton, mon Lycée désormais. Dès que le métro s'arrêta, je m'empressai de traverser le portail argenté qui le fermait. Il était ouvert ; Solweig devait déjà m'attendre. Mince. Je traversai le plus vite possible les jardins magnifiques du Lycée. Je n'avais pas le temps de m'accorder une pause pour admirer sa splendeur, j'étais trop pressée et il me restait des années pour l'observer de longues heures. J'aperçu enfin les deux grandes portes marron qui donnaient sur le hall d'entrée. Une jeune fille que je connaissais bien se retourna, je lui sautai dans les bras.

    « - Solweig ! M'écrai-je, heureuse de revoir ma meilleure amie. Excuse-moi du retard, j'ai eu quelques soucis. Que je suis contente de te voir, merci d'être à mes côtés ! »

    Je desserrai mon étreinte pour la laisser respirer un peu. Un sourire resplendissant pouvait se lire sur mon visage. Plus je réfléchissais, plus j'étais fière d'avoir ce Lycée, ma meilleure amie était directrice avec moi, cela faisait encore une aventure de plus à partager avec elle, encore de grands moments à passer avec elle ! Nous ne pûmes échanger quelques phrases, 8 h 30 avait déjà sonné et les portes du Lycée s'ouvraient sur une foule de Lycéens. Je m'empressai de mettre les machines en fonctionnement pour qu'ils récupèrent leurs clés. Solweig et moi partîmes aménager quelques petites choses avant le grand commencement des cours en ce mois d'Octobre - Novembre, le Lycée Easton allait enfin commencer sa destinée.

●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●


Roxy Laita
« Sweet dreams are made of this .. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

I'M THE QUEEN
Je te surveille cher élève ...
Fondatrice Juiice

Messages : 2
Date d'inscription : 24/10/2011

MessageSujet: Re: Arrivée des Élèves [Premier Poste Obligatoire !]   Jeu 27 Oct - 15:38

Un sentiment bizarre avait pris place dans mon cœur. Celui-ci battait à toute vitesse. J'étais tout de même un peu déboussolée. Être directrice d'un lycée, c'est vraiment la dernière chose à laquelle je m'attendais. Mais si je suis à la tête d'un établissement comme celui-ci, c'est bien parce que je devais le faire. Bon, je ne suis que co-directrice mais la responsabilité est entièrement la même. Avec Roxy, nous sommes un peu inquiètes. Quelles seront les réactions des professeurs ? Ils ne vont tout de même pas faire comme si de rien n'était, ce serait vraiment trop étrange. En résumé, je me posais beaucoup de questions. J'attendais Roxy depuis quelque minutes seulement lorsque j'entendis des pas sur l'herbe mouillée. D'un bond, je me retournai. Elle était là ! Avec elle, toutes mes inquiétudes s'envolaient. La première fois que je l'ai vue, j'ai tout de suite pensé que son allure ne laissait aucunement paraître son âge. A première vue, on dirait qu'elle a vingt-cinq ans, ou même plus. On me dit que moi aussi, je fais plus, mais toutes les deux, nous avons grandi très vite. Bref. En sa compagnie, je me sentais toujours heureuse et impatiente. Ce moment n'échappait pas à la règle. Je me rongeais les ongles à une vitesse impressionnante. Je sautillais sans cesse, comme si je devais me rendre à la toilette.

« Oh Roxy ! On dirait que je suis une gamine tant je suis stressée ! » dis-je avec un air rieur.

Il est vrai que je n'avais pas vraiment l'air d'une directrice. Je respirai un bon coup, et me ressaisis. Je devais faire preuve de maturité, ce qui, d'habitude, n'est pas trop difficile pour moi. Je relevai la tête, et je rougis. Une foule d'élève bavardait devant Roxy et moi. Personne ne semblait nous prêter attention. Quelques-uns nous dévisageaient, de temps à autre, mais la plupart ne se rendaient pas compte qu'ils avaient en face deux celles qui décideraient de leur avenir, en quelque sorte. Quand la sonnerie retentit, je fis un mouvement brusque de la tête. Mon regard en avait dit long, pour Roxy : c'est l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WE ARE YOUNG
On profite de la vie ...
Membre

Messages : 5
Date d'inscription : 26/10/2011

Ce que je possède ...
Points de combat:
0/600  (0/600)
Relations & objectifs:
Argent:
500/5000  (500/5000)

MessageSujet: Re: Arrivée des Élèves [Premier Poste Obligatoire !]   Sam 29 Oct - 11:11

<< Un lieu obscur.

Un lieu où je n'ai pas d'yeux, pas de bouche.

Pas de mots. >> Jenna Fox - Mary E. Pearson.



Des bagages à la main , un sac sur le dos , je m'avance vers le portail imposant du lycée. J'entre dans la cour et ses magnifiques jardins qui s'offrent à moi. Il est encore tôt , il doit y avoir 10 personnes déjà là , pas plus. Le petit atroupement me fais un passage pour que je mavance jusqu'a la porta -Tout aussi imposante que la grille- qui ouvre sur le collège mais qui, elle , est fermée. Je pose mes affaires sur le sol humide , et retourne un peu vers l'entrée. Ces majestueux jardins sont magnifiques. Le lycée est tout à fait comme je le pensais. Je me retourne alors ver sl'atroupement de jeunes et distingues filles et garçons. J'hésite à parler à quelqu'un et pourtant je passerais quelques années en leur présence. Certains semblent déjà se connaitre. Je retourne près de mes affaires , sort mon anorak , le pose au sol et m'assis dessus. Je prends un petit bouquin , et j'attends que la porte fasse place aux couloirs que l'imposante architecture. *Ca risque d'être long.*

Huit heures. Encore trente minutes et puis l'énorme porte s'ouvrirait devant nos yeux , le monde commencait vraiment à arrivé. une fille se placa à côté d emoi et pris elle aussi un bouquin. elle m'a dressa un sourire en coi puis se plongea dans sa lecture. Le complexe du castor Lis-je sur la couverture. Un bon livre. Je me replongea dans ma propre lecture.

Huit heure vingt-cinq. Je me lève , place le amrque page -Un bète bout de papier.- dans mon livre et rassemble le peu d'affaires que j'avais sorties. Je reprend mes sacs. Les élèves se bousculent , le bruit augmente , l'adrenaline d'une nouvelle année se fait largement ressentir. Les portes s'ouvrent enfin sur d'énormes couloirs , escaliers et portes en tout sens. Deux jeunes filles se placent devant nous tous. Elles ont l'air de stressé. Elles , directrices ? Elle semblent si jeunes. Ma foi , j'avais entendu parler que l'ancienne directrice aurait cédé son établissement à ca nièce ou je ne sais quoi. Apparement , peu se préocupaient d'elles deux , je semblait être une des seules à les regarder. Je leur adressa un sourire poli puis baissa les yeux , en attente d'une parole. Les directrices semblèrent s'avancer vers nous. *Ca y est.* La foule se calma et remarqua enfin les deux jeunes filles. Elles devaient avoir vingt ans ou un peu plus , elles n'étaient pas habillées comme de vieilles filles , juste bien habillées pour faire sérieux aux yeux des la foulées de jeunes. J'avais hâte de melé une nouvelle amitié avec toutes les personnes , de galoper dans ces couloirs et pourquoi pas , trouver l'âme soeur , ayant casser avec Floriant pour que l'on parte sans attache. Nous restons tout de même bons amis et pourquoi pas plus avec de l'âge. En tout cas , ej sens que je vais bien me plaire ici ! Plus qu'a prendr eun clé , faire ami-ami avec mes partenaire de dortoir puis s'éclater et bien sûr , étudié un peu.

[Edit by Roxy : Dortoir des filles, dortoir Pomme (;]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WE ARE YOUNG
On profite de la vie ...
Fondatrice Juiice

Messages : 45
Date d'inscription : 14/04/2010

Ce que je possède ...
Points de combat:
0/600  (0/600)
Relations & objectifs:
Argent:
500/5000  (500/5000)

MessageSujet: Re: Arrivée des Élèves [Premier Poste Obligatoire !]   Sam 29 Oct - 12:03

Une nouvelle année. Ce mot me donne des frissons. J'ai failli redoubler ma première, la faute de mes notes frôlant la moyenne. Heureusement. Sinon, ma réputation en aurait pris un sacré coup. De toute façon, j'aurais trouvé une issue. De toute façon, je me serais fait de nouvelles amies. Mais non, j'ai eu de la chance.
Apparemment, l'ancienne directrice a cédé sa place à sa nièce. Une autre rumeur disait que c'était sa meilleure amie qui l'aidait à diriger l'établissement. Deux jeunes filles, mais quand je dis jeunes filles, je parle bien de filles d'à peine trois ans de plus que moi. Une situation assez étrange, pour beaucoup. Moi, je m'en fiche, du moment que l'année se passe bien. Je roulais dans ma voiture, une vieille Mercedes que j'ai eu d'occasion. Elle me suffit. Elle roule, c'est tout ce qui compte. J'appuie sur le frein. Je retire la clé du contact, et sors de la voiture. L'air était humide, le ciel était gris. Une journée qui s'annonçait assez morose, du moins en ce qui concerne la météo. Il y avait déjà un troupeau d'élève dans le jardin principal. J'aperçus mes amies, et j'esquissais un sourire. Je courus vers elles, et, en écartant les bras, les salua;

« Les filles ! Vous m'avez manqué ! Alors, quoi de neuf ? »

Toutes sautillaient, moi de même. J'étais contente de les retrouver. Je les appréciais, elles m'appréciaient encore plus. Avec elles, je n'avais jamais de souci à me faire. Elles m'entouraient, et j'étais protégée. Il était déjà 8h19. Encore 11 précieuses minutes à passer avant le début de l'année scolaire. Sans tarder, nous avons échangé les derniers potins de la ville. Ella me raconte qu'elle a rompu avec Andrew. Jewel m'annonce que son père a eu un diner d'affaires avec Sofia Rowers, la chanteuse du moment. Bref, la routine pour moi ! Je discute fringues, certains garçons viennent déjà m'inviter à des soirées ... je suis ravie. Le temps passe si vite ! J'entends soudain la sonnerie retentir, et tous les élèves s'engouffrent dans le hall d'entrée. Je fais de même, excitée comme une puce. Les deux directrices prennent place sur la petite estrade. Elles parlent, parlent, et moi je ne pense qu'à ce qui va m'arriver. Je suis déjà presque sûre d'être avec mes amies dans le dortoir. Quand les directrices passent à l'annonce de ceux-ci, j'ouvre grand l'oreille. Mon sourire s'efface. Dortoir Pomme. Mon dieu, mes amies ne sont pas avec moi ! Je leur adresse un regard de détresse, celles-ci haussent les épaules, pleines de remord. Je suis seule dans un dortoir, avec des personnes que je ne connais pas. Je vais m'y faire, mais l'idée de ne pas pouvoir passer autant de temps que je le souhaitais avec mes amies me dégoûte profondément. Je soupire. Tant pis, je vais me faire de nouveaux amis dans ce cas. Je n'ai qu'à claquer des doigts, de toute façon.

●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●


never forget him ;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lycee-easton.forumactif.com


avatar

WE ARE YOUNG
On profite de la vie ...
Membre

Messages : 12
Date d'inscription : 27/10/2011
Localisation : Ici !

Ce que je possède ...
Points de combat:
0/600  (0/600)
Relations & objectifs:
Argent:
500/5000  (500/5000)

MessageSujet: Re: Arrivée des Élèves [Premier Poste Obligatoire !]   Sam 29 Oct - 15:08

Et c'est parti...

Quatre bises et un de ces bon gros câlins réconfortants dont ma mère avait le secret et me voilà parti. Ce n'est pas que j'avais besoin de réconfort. J'avais toujours aimé le côté découverte des rentrées. Je ne connaissais pas l'appréhension et le trac, au contraire : j'avais hâte de découvrir le lycée Easton et ses occupants. A quoi ressemblait-il ? Avec qui serais-je dans le dortoir ? Et les élèves, quelle tête auraient-ils ? Comment serait la vie là-bas ? J'avoue que c'est la première fois que je pars vivre en pensionnat. Dans le bus qui m'amena de ma petite ville tranquille au lycée, je me rendis compte qu'en vérité, j'étais en train d'appréhender plus qu'autre chose. Ce qui était tout à fait normal, en fin de compte : j'allais rentrer dans une nouvelle école où je ne connaitrais personne. Je ruminai encore cette perspective jusqu'à m'endormir.

Bruit de moteur. La porte s'était refermée et le bus s'en allait. Une grosse valise orange à la main (heureusement pour moi, elle avait des roulettes), je découvris enfin ce qui allait être mon nouveau chez-moi. Le lycée avait un goût de neuf que j'appréciais. Il y avait aussi de beaux jardins, à la place de la cour de béton que j'avais imaginé. Waw. Un coup d'oeil à mon poignet : ma montre indiquait 8h27. Ouf, je n'étais pas en retard. Nous nous dirigèrent, moi et ma valise, à la grande porte qui devait donner sur le hall d'entrée, elle roulant et moi marchant. Arrivée au troupeau d'élèves, je vis que la plupart se connaissaient déjà. La sonnerie retentit et deux jeunes filles s'avancèrent. Je les avais pris pour des élèves de dernière année mais il s'avéra qu'elles étaient... directrices ! J'étais abasourdie. Quoi, mais elle étaient vraiment jeunes ! Eh bien, ce lycée semblait très intéressant.

Enfin, ma "nouvelle vie" pouvait commencer. Aidée de ma fière valise orange, j'avais le sentiment d'être prête à conquérir le monde. Wouhou !

[Edit by Roxy' : Dortoir Ciel ;D]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

I'M THE TEACHER
Je t'enseigne la métamorphose ...
Membre

Messages : 5
Date d'inscription : 30/10/2011
Âge : 20
Localisation : Là où tu sauras me voir. ~

Ce que je possède ...
Points de combat:
600/600  (600/600)
Relations & objectifs:
Argent:
500/5000  (500/5000)

MessageSujet: Re: Arrivée des Élèves [Premier Poste Obligatoire !]   Lun 31 Oct - 11:52

Une arrivée pour les moin... Haute en couleur. ~






Un regarde par ci , un autre par là. J'ai bien conscience que des filles se reoturnent et des mecs marmonent. Mais je m'en fou. Aujourd'hui , j'ai décroché un boulot. Prof ! Haha , riez riez , oui mais je suis sérieux. Ce me plait bien les jeunes. Et surtout , ce n'est pas n'importe quel prof qui débarque , j'avoue , j'ai été surpris uand on m'en à parler mais bon , c'était vrai ! Professeur de métamorphose. J'en avais vu des profs mais très peu avaient l'honneur d'être à cette place là ! Personellement , ma métamorphose , je la trouve très adéquate à ma personalité. Ce matin , n'allait certaineemnt pas être comme les autres !

Je conduisais tranquilement ma petite Porche que mes riches parents de famille d'acueils m'avaient payé il y à un an pour mon anniversaire. Ces gens là , sans me connaitre me donnaient tout en un claquement de doigt. Encore heureux , je ne suis pas profiteur ! Il m'ont aussi payé un appartement et me verse une somme d'argent tout les ans pour que je sache me débrouiller seul. La belle vie quoi. Je sors de ma voiture bien garée sur le parking que l'ont m'a indiqué. Je prends mes deux trois affaires et vérouille ma voiture. Je m'avance vers l'imposante facade qui s'oppose à moi. Il n'est que 6h00 et il y à déjà des élèves qui piétinnent d'impetience devant l'établissement. Je me précipite sur l'entrée de côté qui m'a été donné epar instruction. Celle-ci ouvre sur une drôle de salle. Je sors mon plan de mon sac et me dirige dans l'école sans grande conviction d'arrivé à bon port. Ce n'est qu'en voyant d'autres personnes plus âgées que des étudiants que je me sentis enfin sortis du pétrin des couloirs. Je semblait être un des plus jeunes à première vue , Nous n'étions pas encore tant que ça. Je serra la main à tout mes collègues -Ou du moin ,je crois.- puis posa es affaires dans un coin et m'empara d'un journal posé sur une petite table. L'endroit semblait déjà très chaleureux. Et maintenant , je pouvais bien attendre 8h00 , c'est long.

[Edit by Roxy : Dortoir Fruits ;D]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WE ARE YOUNG
On profite de la vie ...
Fondatrice Roxy'

Messages : 7
Date d'inscription : 23/10/2011
Âge : 20
Localisation : « In my World ? »

Ce que je possède ...
Points de combat:
0/600  (0/600)
Relations & objectifs:
Argent:
500/5000  (500/5000)

MessageSujet: Re: Arrivée des Élèves [Premier Poste Obligatoire !]   Mar 1 Nov - 12:31


« We all live in a Yellow Submarine .. »



« Si les écoles cessaient d'être obligatoires, quels élèves resterait-il au professeur qui fonde tout son enseignement sur l'autorité qu'il exerce ? »

[ Ivan Illich ]



    5 h 00. La sonnerie du réveil de mon téléphone retentit pour la quatrième fois. Quelle idée de se lever à 5 h 00 du matin pour aller dans un Lycée ? J'attrapai silencieusement le petit appareil et l’éteins d'un coup sec. Oui allez, c'est bon, t'as gagné. Je m'habillai, la tête dans les nuages du Jean et du Sweat que j'avais préparés hier soir. Je descendis discrètement les escaliers pour aller prendre tranquillement mon petit-déjeuner dans la cuisine. Je ne connaissais que très mal cette maison, chercher un bol m'avait fait perdre du temps. Je soupirai et le mis dans le micro-ondes. Je préparai mon verre de jus de pomme, quand le « ding » qui annonçait que mon bol de lait était chaud se fit entendre. Je l'attrapai d'un geste délicat et le déposai sur la table, versant dans le lait au chocolat les céréales de riz soufflé. La pièce, comme la totalité de la maison était plongée dans l'obscurité totale. Ouvrir les volets n'avait rien changé ; la nuit était maître sur la terre et la lune se cachait sous des nuages. Une femme que je connaissais à peine descendait à son tour les escaliers en bois d'ébène. Elle me salua d'un bref signe de la main, redressant la ceinture de son peignoir rose bonbon. Je fis de même, déposant mon bol à présent vide dans le lave-vaisselle couleur neige. Je soupirai et montai vers la salle de bain pour me laver les dents et finir de préparer mes affaires de toilette.

    5 h 40. J'étais déjà en retard. Mon bus était à 6 h 15 et j'avais 10 minutes de marche. Il fallait encore que je boucle mes valises et que je me prépare. Oui, boucler mes valises. Je m'étais inscrite seule dans un Lycée au coeur de la Pennsylvanie, le Lycée Easton. Sa particularité de la métamorphose animale me plaisait énormément. Je ne supportai plus le monde des humains, ce monde cruel. Eh oui, je fais partie des personnes délaissées par leur famille, abandonnées dans des familles toutes aussi idiotes les unes que les autres. Ce Lycée allait me permettre d'être dans un établissement stable pendant au moins encore deux ans. Je chassai de mon esprit ces pensées qui pourraient risquer de me faire verser une larme. J'arrivai à la salle de bain, mon vaniti m'attendait. Je lui extirpai ma brosse à dent verte, pris le dentifrice que la famille avait bien voulu me prêter et le fis couler sur cette brosse. Je la passai sous l'eau pour que ça ait un meilleur goût et la plaçai soigneusement sur mes dents, effectuant un geste de rotation délicat. Après être passée sur toutes les dents, la langue et les gencives, je me rinçai la bouche et la brosse à dent au passage. Je l'enfermai à nouveau dans le petit sac rougeâtre et pris ma brosse à cheveux. Je me tournai vers le miroir de la salle de bain. J'avais une mine affreuse et endormie. Je soupirai et brossai ma tignasse de cheveux brun. Bien coiffés et bien arrangés, je fermai complètement le vaniti et l'enfournai dans ma valise. Je vérifiai si je n'avais rien oublié et mis mes chaussures. Avant de partie, je m'aspergeai le visage d'eau et mis du crayon, ma mine était un peu mieux.

    6 h 00. Me voilà, après avoir remercié poliment ma famille d'accueil pour l'hébergement qu'elle m'avait fournie, sur la route pour aller au bus. J'avais de la chance ; malgré la saison automnale, le soleil était au rendez-vous et surtout d'une chaleur très agréable. Je traînais avec difficulté ma valise noire à roulettes. Elle était plutôt lourde, même si j'en avais l'habitude. On avait passé mon été à m'expliquer les premières parties pour la métamorphose animale ; j'étais en Deuxième Année et ce cours était tout nouveau pour moi, il fallait que je me mette au niveau de ma classe. J'avais finalement compris les bases, l'apprentissage des méthodes restait à faire cette année. Après quelques minutes de marche, je pus enfin apercevoir les premiers élèves qui allaient prendre le même bus que moi. Je me demandais si certains allaient au Lycée Easton tout comme moi. Cela tombait bien ; je ne connaissais pas très bien le chemin. J'en suivis un à pas lent, pour ne pas qu'il s'inquiète d'être suivi par je-ne-sais quel genre d'humain. Je sortis mon téléphone de ma poche droite ; c'est bon, j'étais dans les temps et la foule d'élèves commençait à être de plus en plus importante. Je pouvais me glisser dans le groupe sans inquiéter quelqu'un dû ai fait que je le suivais. Enfin, après encore quelques minutes, je pouvais apercevoir l'arrêt de bus où un troupeau d'adolescents attendait.

    6 h 15. Le bus d'un bleu éclatant fit halte devant l'arrêt de bus où j'attendais depuis 5 minutes maintenant. Je m'apprêtai à monter dans le bus quand un deuxième arriva. Le dilemme fut grand ; quel bus allait m'amener au Lycée Easton ? Heureusement, une petite pancarte était accrochée au pare-brise du deuxième. Je pouvais facilement lire le nom de mon futur Lycée. Maintenant sûre, j'y montai, prenant une place seule vers le fond du bus. En fin de compte, ce car n'était que trop vide par rapport à la foule de tout à l'heure, tous prenaient l'autre bus, le Lycée Easton n'était pas très réputé dans le coin apparemment. Le chauffeur démarra son transport. Je regardai pendant une dizaine de minutes le paysage défiler sous mes yeux. Quand j'en eus marre, je sortis de ma poche mon téléphone et mes écouteurs, mettant la musique. 2 heures de car, c'était déjà bien assez long. Je gribouillai sur une feuille de classeur quelques phrases qui ne voulaient pas dire grand chose mais qui étaient ce que je ressentais à ce moment présent. Je rangeai cette feuille dans ma valise, déroulai un petit parchemin aux odeurs fruitées et mis correctement la petite tablette disponible pour écrire ou griffonner quelques choses. Je déposai le parchemin sur cette tablette et commençai à dessiner, bien que très mal, le plan que l'on m'avait donnée du Lycée. La musique me berçait au creux des oreilles, j'adorais faire ceci, c'était très reposant et ma musique était peu connue mais l'une des meilleures.

    8 h 15. Tout était déjà rangé et prêt quand le bus s'arrêta devant le portail argenté du Lycée Easton. Comme je m'en doutais, personne ne descendait avec moi. J'haussai les épaule, ce n'était pas bien grave de toutes façons. J'attendis que le bus décampe pour passer la magnifique entrée-sortie du Lycée. Je dois bien reconnaître que ce Lycée est sublime. Le jardin qui ouvrait sur le Lycée était immense et vraiment grandiose. Même sans feuilles, les arbres restaient exceptionnels, même sans fleurs, les pelouses restaient éblouissantes. Interdiction de marcher sur l'herbe, de grandes allées avec des bancs étaient construites afin que l'on y marche agréablement ; c'était réussi, le parterre était doux et donnait vraiment une grande envie d'y marcher, ou même de s'y coucher, carrément, si ce n'était pas aussi sale des traces laissées par les élèves et professeurs quand ils y marchaient. J'arrivai devant les grandes portes marron du Lycée, elles n'étaient pas encore ouvertes, il fallait attendre 8 h 30. Je regardai les élèves qui étaient avachis sur le paillasson et le sol. Ils avaient presque tous un groupe, on voyait bien que l'excitation était au rendez-vous pour une nouvelle année dans ce Lycée particulier. Je m'assis sur un banc un peu plus loin que ceux de l'entrée, je n'avais aucun besoin qu'un abruti vienne me tenir compagnie.

    [EN COURS]

●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●


Candice T. Dreamon
« Sweet dreams are made of this .. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Arrivée des Élèves [Premier Poste Obligatoire !]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Arrivée des Élèves [Premier Poste Obligatoire !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» (Français) Premier poste en lycée : besoin de vos avis sur ma progression 2nde
» Fournitures pour la première année en poste fixe!!!
» Mon premier poste
» Premier poste de gestionnaire dans un nouvel établissement
» premier poste de gestionnaire matériel
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
❝ Lycée Easton; :: L'Enceinte du Lycée :: « Le Hall d'Entrée »-